JARDILAND reçoit le Prix ULYSSE de l’ARE du meilleur retournement d’entreprise de l’année, le Groupe DOUX celui des lecteurs de CHALLENGES

Paris le 25 janvier 2016 : L’Association pour le Retournement des Entreprises, ARE, a remis ce soir son Prix annuel récompensant le meilleur retournement d’entreprise. Le Prix Ulysse 2016 de l’ARE a été attribué à JARDILAND. Le Prix des lecteurs de Challenges, interrogés spécialement et pour la première fois, est revenu au Groupe DOUX. Trois autres entreprises avaient été sélectionnées pour la qualité de leur retournement : Hitim, Shark et Symacom.

Devant 450 professionnels réunis à Paris pour l’occasion, Jean-Dominique Daudier de Cassini, président de l’ARE, a décerné le Prix Ulysse 2016 à Thierry Sonalier, président de JARDILAND accompagné de son actionnaire, L-GAM, représenté par Yves Alexandre, founding partner. L’association qui promeut la prévention des difficultés des entreprises, reconnaît ainsi la qualité du travail réalisé pour redresser ce groupe qui avait connu des difficultés. Le prix récompense la stratégie, la mise en œuvre de cette dernière et la gestion opérationnelle, sociale et financière de l’entreprise qui a su utiliser tous les leviers de la prévention dans son redressement.

Cette année, pour la première fois, l’ARE a remis un « prix du public ». En partenariat avec le magazine Challenges, l’association a offert la possibilité de voter aux lecteurs de l’hebdomadaire. Ce Prix des lecteurs de Challenges a été remis à Arnaud Marion, président du Groupe DOUX. L’entreprise bretonne est arrivée en tête d’un scrutin qui a réuni des centaines de lecteurs disposant de reportages produits par tempora.prod. Ce Prix a été remis par Pierre-Henri de Menthon, directeur délégué de la rédaction de Challenges, et Céline Domenget-Morin, responsable du comité Ulysse de l’ARE.

Jean-Dominique Daudier de Cassini, président de l’ARE déclare : « Comme Ulysse, les entreprises célébrées par notre Prix ont fait un long voyage semé d’embuches qu’elles ont su surmonter. L’ARE récompense le travail accompli, le courage des entrepreneurs confrontés aux difficultés, leur capacité à ne jamais baisser les bras et in fine à sauver des activités, des emplois et à préserver notre tissu économique. Jardiland et le Groupe Doux sont des retournements de situation différents mais tous deux exemplaires car ils démontrent, au même titre que Shark, Hitim et Symacom que le retournement d’entreprise est une affaire de spécialistes qui porte bien souvent ses fruits ».

A propos de l’ARE:

L’Association pour le Retournement des Entreprises (ARE) s’est constituée en 2002 et a pour vocation de regrouper l’ensemble des professionnels (avocats, expert-comptables, conseils, mandataires ad hoc, banquiers, fonds d’investissement, managers de crise, etc.) impliqués de façon régulière dans les opérations de retournement, de refinancement ou de restructuration. L’association présidée par Jean-Dominique Daudier de Cassini compte 230 membres.